Programme

Débats du cinquième cycle 2017 du club Ville, Rail & Transports

Le Groupe RATP face aux nouveaux défis du transport

« Demandez-nous la ville », dit fièrement la signature du groupe RATP qui fait de la mobilité la clé de la ville. Comment le groupe entend-il répondre aux questions de la mobilité en Ile-de-France ? dans les métropoles du monde ?

Pour Elisabeth Borne, les réponses à ces questions passent par l’optimisation et la modernisation du réseau ferroviaire existant, qu’il s’agisse des métros ou des RER.

Elles passent par l’amélioration de la qualité de service, notamment grâce à l’utilisation des technologies de l’information.

Par la mise en place de mobilités complémentaires innovantes, comme le montre l’expérimentation d’une navette autonome sur le Pont Charles de Gaulle.

Et par l’excellence environnementale, que manifestent le programme Bus2025 en Ile-de-France comme la conception des nouveaux dépôts.

Où en est la RATP sur chacun de ces axes ? Quel sont les autres défis du groupe ? Quelle ville nous donne la RATP ?

Le 13 mars, Elisabeth Borne répondra aux questions de nos intervenants et des membres du club VR&T.
 
Grand témoin :
 
Elisabeth BORNE, présidente-directrice générale de la RATP

Intervenants :

  • David MANGIN, architecte urbaniste de l'agence Seura
  • Thierry HAPPE, co-fondateur et président de Netexplo, observatoire du digital
  • Jean-Pierre AUDOUX, Délégué Général de la FIF
  • Marc PELISSIER, président FNAUT IDF

Si vous avez des questions qui vous tiennent à cœur, faites-nous signe. Vous pourrez d’autant mieux les poser sur place que nous en aurons ménagé le temps :
francois.dumont@laviedurail.com

et pour tout ce qui concerne l’organisation, une seule adresse :
francois.jalbert@laviedurail.com

Le lundi 13 mars de 8h30 à 11h00 - dans les salons de la mairie du 7ème arrondissement - 116, rue de Grenelle, 75007 Paris

Club spécial innovation

Synopsis à venir

Grands témoins :

  • Yann LERICHE, Chief Performance Officer de Transdev
  • Olivier VACHERET, chef de la division Informations Numériques Transports du STIF

Mardi 25 avril, de 8h30 à 11h00

Programmation club 2017

13 mars
Lundi 13 mars, nous recevons Elisabeth Borne, PDG de la RATP. Thierry Happe (Netexplo),  David Mangin (Agence Seura), Marc Pélissier (IAU-Ile-de-France), d’autres sans doute, nous aideront à  comprendre le rôle que la  RATP entend jouer dans la ville ou dans l’innovation… sans oublier ses usagers.
Le 13 mars  est à l’agenda —  mais après ?

25 avril
Souci constant du club VR&T (et de nos membres et interlocuteurs), l’innovation. A deux reprises, nous avons un peu joué les conférences TED. Renversement de perspective. Au-delà du jeu des présentations, nous allons nous demander de quelle façon les entreprises innovantes arrivent à se frayer un chemin et à rencontrer leur marché.  Stéphane Schultz (15 marches) animera la séance. Yann Leriche, directeur de la performance de Transdev, sera des nôtres . Olivier Vacheret, patron du numérique au Stif aussi. Sans oublier les témoignages de start-up. Un peu moins de pitch sur le service, un peu plus d’analyse des parcours des nouveaux entrepreneurs.

Mai
Un mois plus tard (le jour précis reste à fixer), nous reparlerons des bus électriques. Philippe Hérissé, grand connaisseur, de la rédaction de VR&T, viendra renforcer l’animateur coutumier, débordé par le tempo des nouveautés, et saura poser les questions  pertinentes. Nous avions déjà fait une séance du club sur la question alors que la RATP se lançait dans son expérimentation. .  Le magazine VR&T est largement revenu sur la question dans son numéro de février (ici, lien). Sans épuiser le sujet. En mai, cela fera un an que le Bluebus de Bolloré aura commencé ses parcours parisiens. Nous allons demander à quelques grands constructeurs de faire part des dernières avancées dans le domaine. Lesquels ? Nous avons quelques petites idées, nationales, d’outre-Rhin, voire d’encore plus loin..  Et en présence d’opérateurs ou d’autorités organisatrices, par exemple d’une grande ville de l’ouest sans oublier la capitale. Mais, chut ! Ni Nantes ni l’Ile-de-France  ne savent  encore que nous comptons sur eux.

Juin
Avril et mai, élection présidentielle, juin, élections législatives. Quoi ! Rien sur le sujet !  C’est un peu la réponse du berger à la bergère, car on voit  que les politiques ont d’autres chats à fouetter que les affaires de transport, voire de la version chic et smart, la mobilité. Signalons tout de même que VR&T, pas complètement borné, sera présent dans le débat électoral dans le  magazine.  Et si, d’aventure,  nos chers sujets professionnels arrivaient sur le dessus de la pile, nous en tiendrions compte dans la programmation de nos rencontres. A priori, en juin, nous pensons plutôt aux  candidatures françaises à l’Expo Universelle de 2025 et aux JO de 2024, et à leurs effets sur les grands projets de transport..  Après tout, en une période où l’on se déchire, un double projet qui fait à peu près l’unanimité (euh, enfin, plus ou moins..),  cela ne sera pas si mal venu !

Juillet
On le sait, on l’a dit, écrit, et d’ici juillet nous aurons l’occasion de l’écrire encore, la ligne 15 Sud du Grand Paris Express est en travaux. Mais, à propos, qu’en attendent les villes, comment se préparent-elles ? La  gare du nouveau métro va-t-elle devenir centrale  dans la ville, et de quelle façon ?  On connaît des interrogations générales sur le sujet. Mais, chaque ville est un cas particulier, et nous allons faire un zoom sur trois d’entre elles.  Lesquelles ? Nous avons pensé à Champigny, qui va avoir deux gares et un des grands sites industriels du Grand Paris, à Villejuif aussi, avec le poids déterminant de l’Institut Gustave Roussy dans l’une de ses deux gares. Nous avons des idées sur la troisième. Une plongée indispensable, pour que se dessine, trait par trait, le vrai visage du Grand Paris

Octobre
A la rentrée, exercice devenu classique, les Grands Prix de la région capitale. Profitons de  ce petit laïus  pour lancer un  appel à nos membres et à ceux qui vont le devenir : faites-nous part des réalisations récentes en Ile-de-France qui vous semblent les plus remarquables. Le travail de notre jury sera d’autant plus pertinent que nous aurons des propositions solides. Verdict rendu public en octobre. Et avant la séance de remise des prix, débat sur les grandes options prises par un exécutif régional qui ne sera pas loin déjà de ses deux ans de mandat, et par la direction du Stif. Avec ? Pas de nom tant que nous n’avons pas d’accord, mais les demandes sont faites au niveau qui s’impose. Saurait-on mieux dire ?

Programmes des années précédentes :

20162016 (457.95 Ko)

2015

2014