LE CLUB

Le Club VR&T existe depuis trois ans. Nous avions alors fait un constat assez simple. Après une période de sous-investissement, les projets de transport et mobilité concernant la Région Capitale sont énormes. Les acteurs sont très nombreux, les projets aussi. Il est difficile de se repérer  dans ce dédale, d’autant que les réflexions sont conduites souvent, comme on dit, en silo. Or, la métamorphose de l’Ile-de-France ne sera réussie que si elle assemble toutes les énergies.  

Depuis la création du club,  des  projets aussi considérables que le Grand Paris Express ou le prolongement d’Eole sont entrés en phase de réalisation. La rénovation des réseaux anciens est devenue parallèlement une priorité. La Métropole du Grand Paris est née. Les électeurs ont remplacé Jean-Paul Huchon par Valérie Pécresse. Des sujets nouveaux comme le bus électrique ou le véhicule autonome sont devenus majeurs. Et les attentes concernant l’innovation digitale n’ont cessé de croître.

Ces événements n’infirment pas notre analyse de départ. Au contraire. Les inscriptions et les réinscriptions au club VR&T témoignent d’ailleurs de sa validité et montrent que nous avons intéressé les professionnels.

Mais nous devons améliorer la formule, faire en sorte que le club réponde mieux aux besoins de ses adhérents, soit un outil d’aide à la décision. Qu’il soit à la hauteur des enjeux.

Pour cela, le plus simple (et le plus agréable)  est de nous adresser à nos adhérents. C’est déjà le cas, mais il est temps de le faire de façon plus coordonnée.

Nous  avons donc décidé de vous poser les questions que nous nous posons. Si vous avez le temps d’y répondre, cela nous sera fort utile. Si ce n’est pas le cas pour l’instant,  sachez que nous serons de toute façon, à tout moment, heureux de vous entendre.