SNCF : la gare Saint-Lazare pour modèle

SNCF : la gare Saint-Lazare pour modèle

C'est initialement la gare de Paris-Montparnasse qui a fait office de « laboratoire de l'accessiblité » pour la SNCF avec une prise en compte de tous les handicaps.C'est initialement la gare de Paris-Montparnasse qui a fait office de « laboratoire de l'accessiblité » pour la SNCF avec une prise en compte de tous les handicaps.

Il y a huit ans, la SNCF avait décidé de faire de la gare de Paris-Montparnasse un « laboratoire de l'accessibilité ». Les équipements destinés aux usagers handicapés y ont été testés par des personnes handicapées et valides ainsi que par des agents SNCF. Certaines installations ont été fortement appréciées, comme la nouvelle écriture des panneaux d'affichage, avec des codes couleurs plus clairs et des caractères plus visibles. Ou encore le système de borne d'appel à l'entrée de la gare, permettant d'être mis en contact avec un agent. Toutes les portes ont été automatisées, tandis que les bornes de vente de billets, les téléphones publics ou les toilettes étaient adaptés.

L'originalité de la démarche consistait à prendre en compte tous les handicaps, qu'ils soient physiques, sensoriels ou mentaux. Et bien sûr à travailler sur des aménagements adaptés à chacun de ces handicaps en concertation étroite avec les associations concernées.

Cette gare laboratoire devait servir de référence… Mais depuis 2012 et les travaux réalisés à Paris-Saint-Lazare, c'est cette gare du nord-ouest parisien qui est devenue l'exemple à suivre. Elle est considérée par la SNCF comme étant « 100 % accessible sur le périmètre bâtiment voyageurs ».

Parmi les nouveaux aménagements, des rampes hautes et basses ont été installées dans les escaliers pour les personnes de petite taille. Des balises sonores, des bandes podotactiles de guidage contrasté et une signalétique plus lisible facilitent la vie des malvoyants. Ou encore un personnage virtuel traduit sur des écrans les annonces vocales en langue des signes.
Avec les travaux réalisés dans la gare Saint-Lazare en 2012, celle-ci est désormais le modèle à suivre en matière d'accessibilité.Avec les travaux réalisés dans la gare Saint-Lazare en 2012, celle-ci est désormais le modèle à suivre en matière d'accessibilité.

La SNCF compte déployer progressivement ces dispositifs dans les gares et veut « remettre à niveau les équipements pour permettre la circulation des UFR » (ce qu'elle nomme dans son jargon les Unités fauteuils roulants). Le travail est immense. Aujourd'hui, 60 gares nationales sont accessibles sur plus de 160. Il devrait y en avoir plus de 100 à la fin de l'année.

En attendant, il est possible dans de nombreuses gares de bénéficier d'un service de prise en charge à la demande « Accès Plus ». Cet accompagnement gratuit par un agent, de l'entrée de la gare jusqu'à leur place dans le train, nécessite une réservation au moins 48 heures à l'avance. En 2012, ce service a enregistré 300 000 demandes, un chiffre en constante augmentation. Selon Didier Devens, responsable de l'Accessibilité à la SNCF, le taux de satisfaction d'Accès Plus atteindrait près de 95 %. Le rapport de la sénatrice Campion reconnaît que cette « assistance humaine est plébiscitée ».

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau