Les élus communistes déçus du rejet au Sénat de l’harmonisation du VT

 La proposition de loi du groupe CRC traduit un engagement pris par la majorité de gauche du conseil régional d’Ile-de-France : une hausse des taux de versement transport permettrait de financer le passe Navigo à tarif unique ainsi que la modernisation du réseau. «Hélas, les sénateurs du groupe socialiste ont fait le choix de ne pas voter ce texte ! déplorent les élus CRC du Sénat dans un communiqué du 16 mai 2013. Comment comprendre que la majorité de gauche du Sénat soit sur une position différente de celle de la région ? » Raisons du rejet des sénateurs socialistes et de droite ? « Renforcer la participation des entreprises au financement des transports publics constitue une nouvelle charge déraisonnable. Mais que représente cette charge de 600 millions d’euros face aux 20 milliards de cadeaux fiscaux dont bénéficient ces mêmes entreprises ? D’autant que 80 % des entreprises franciliennes, celles de moins de 10 salariés, ne sont pas assujetties au VT », poursuivent les élus communistes et apparentés. Ils affirment qu’ils continueront à mener bataille « au nom de la justice sociale et territoriale afin que les Francilien(ne)s vivant en grande couronne ne paient pas près de deux fois plus cher leur forfait mensuel que les habitant(e)s de Paris et de proche couronne ».

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau